30-day Pinterest cook-up

I am actually very excccited about this idea! I haven’t talked to Pascale about it but I do hope she likes it! Since she’s quite the pinner…. I am challenging her to do cook-ups of recipes she’s pinned. And I would do the same. 15 days for her and 15 days for me. So a whole month of cook-ups. It could be anything really: a simple soup, eggs on toast, salads etc. It doesn’t even have to be big portions or anything. Just cook for one.

So “sista”… how does it sound? Ready or not? (here I come, you can’t hide…) OK, I’ll stop here. Or Pascale, maybe you can “sing” lol! 🙂

 

3 October 2016 (Edit) – So Pascale accepted my challenge and the first post went on Instagram yesterday! Check out twosistersacrossborders on Instagram to follow our 31-day journey of cooking and eating of course!

Devenir végétarienne?

Une question un peu existentielle mais importante Ă  mes yeux tant l’alimentation actuelle est bouleversĂ©e par la surproduction et l’agriculture intensive…Mais lĂ  ne sera pas le sujet de ce post.

Julie, ma sĹ“ur avec qui je partage ce blog, a fait le choix du vĂ©gĂ©tarisme il y a quelques annĂ©es dĂ©jĂ . Ayant vĂ©cue auprès d’elle pendant un peu moins de deux ans Ă  DubaĂŻ, j’ai pu me familiariser avec sa cuisine et les bienfaits qu’elle en a tirait en devenant vĂ©gĂ©tarienne: des repas plus Ă©quilibrĂ©s et variĂ©s avec le remplacement des protĂ©ines animales par des vĂ©gĂ©tales tout aussi nutritives pour notre organisme.

Elle a rĂ©ussi Ă  crĂ©er une cuisine vĂ©gĂ©tarienne goĂ»tĂ©e et colorĂ©e qui a mĂŞme laissĂ© mon papa pantois, lui qui est un inconditionnel d’un bon morceau de viande! Je me souviens d’un repas en famille oĂą elle avait fait des spaghetti Bolognaise. Mon père tout heureux d’avoir sa dose de viande s’est rĂ©galĂ© de ce plat. Une fois terminĂ©e, on lui a appris qu’il s’agissait de soja… Il a fait la moue quelques secondes mais s’est dit impressionnĂ© de ne pas voir la diffĂ©rence avec de la viande animale.

Je me posais alors la question de si cette nouvelle alimentation me conviendrait? J’apprĂ©cie la viande de manière gĂ©nĂ©rale bien que je n’en mange pas tous les jours. Mais de lĂ  Ă  devenir totalement vĂ©gĂ©tarienne, je n’en Ă©tais pas sĂ»re. Je me suis donc lancĂ©e pour dĂ©fi de rĂ©duire la viande au minimum, soit une Ă  deux fois par semaine et de me procurer mes protĂ©ines ailleurs: Ĺ“ufs Ă  raison de 2 fois par semaine, lĂ©gumineuses telles que pois chiches, haricots blancs, lentilles vertes ou corail une fois par jour en remplacement du riz ou des pâtes, soja sous la forme de yaourts ou de tofu ainsi que l’avoine, cĂ©rĂ©ales riche en protĂ©ine, que je consomme au petit-dĂ©jeuner en porridge ou sous forme de granola.

Julie a dĂ©veloppĂ© plusieurs manières d’accommoder ces protĂ©ines vĂ©gĂ©tales et elle prĂ©sentera quelques unes de ces recettes au fil de ce blog.

Quant Ă  moi, bien que n’Ă©tant pas encore totalement vĂ©gĂ©tarienne, je prends conscience chaque jour (et mon corps me le dit!) que nous devons tendre vers ce type d’alimentation aussi bien pour notre bien-ĂŞtre personnel mais Ă©galement pour le devenir de notre monde. Il est primordial de se nourrir plus simplement et sainement tant notre environnement est perturbĂ© par une multitude de problèmes, pour certains nĂ©fastes.

Ce thème sera abordĂ© sous diffĂ©rents angles tout au long de notre blog. N’hĂ©sitez pas Ă  partager vos expĂ©riences pour ceux et celles qui ont fait la transition vers cette alimentation.

Pascale